AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

peu à peu je me déglingue victime de ta cruauté (anthea)

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 7 Juin - 17:28


Anthea St-Exupéry
Amour, amour, quand tu nous tiens, on peut bien dire : Adieu prudence.
   


 
 
   
nom ; elle a le nom d’un artiste plein de rêves alors qu’elle vit dans une famille qui lui vole ses rêves. L’enfant qu’elle est toujours se dit qu’elle peut toujours rêvés à attendre son renard ou sa rose. Il y a peut-être un espoir

prénom(s) ; Anthea – ou fleuri dans le langage des prénoms – Mais elle n’est pas celle qui s’épanouit sous la douceur et l’attention qu’on peut lui apporter. Anthea ne fleurit plus, elle ne fleurit pas. Doucement, elle ne fait que se fâner. Et telle la rose de la bête, elle perd doucement ses pétales.

date et lieu de naissance ; Non loin de Ramatuelle, village du bord de mer français. Il parait qu’il fait toujours bon. Elle a vu le jour le trois décembre mille neuf nonante deux.  

âge ; vingt-quatre, il suffit de voir les pétales sur le sol, sur sa peau. Les marques un peu plus vives au fil du temps, comme marquer ce temps qui passe.

nationalité ; américaine, à l’adoption. Enfant qui n’est pas du pays, elle n’a que sa nationalité, d’américain.

origine ; française, son père et sa mère l’étaient pures souche, l’enfant n’a fait que garder cela dans son sang.

occupation ; aux études de droits, pour être avocate au sein de la grande entreprise familiale. Anthea se plonge dans une vie qu’elle souhaite de fuir. Elle l’impression d’être un papillon dans un bocal.

statut financier ; elle n’a pas à se plaindre, papa et maman s’assure qu’elle ne finisse sans rien, à part de leur manque d’amour.

statut civil ; célibataire, elle fuit l’amour ou l’amour la fuit ? La question ne se pose. A l’évidence, elle éprouve ce blocage qui l’empêche d’aller plus loin.

orientation sexuelle ; hétérosexuelle mal assumée. Les baisers des hommes ne lui font rien mais la vue d’une femme la rend rêveuse. Elle ne sait pas qui elle aime, mais elle se contente de suivre le chemin de ses parents : une avocate hétérosexuelle.

tes traits de caractère : impulsive, rêveuse, curieuse, taiseuse, observatrice, studieuse, introvertie, sincère, jalouse, peu sûre d’elle, appliquée, secrète, peut être susceptible. .
tes centres d'intérêts : la musique, l’écrire et la jouer autour d’un violoncelle, le papillon s’amuse à se perdre un peu dans la musique. La musique qui lui permet d’avoir l’oreille musicale. Et il en faut pour les langues. Pour l’amour des langues, elle apprend toujours une langue, même si plus lent que si elle avait choisi des études en rapport. Elle apprend lentement car Anthea lit beaucoup, souvent, quand elle a du temps libre. Elle lit, parfois, elle écrit. Des mots sur un cahier qu’elle ne montre à personne. Journal intime composé de petits mots. Et composée des petits mots l’amène souvent à se perdre dans les parcs ou les forêts. Les endroits calmes sont ses lieux favoris où se perdre. Elle aime aussi prendre un peu de place dans un café, un petit chocolat chaud. Elle aime regarder ces êtres pensifs et leur imaginer une vie qui ne leur appartient pas, qui ne lui appartient pas.  
tes aspirations : Elle se voit ailleurs, elle se voit aimer, entourée de personnes qui l’aiment pour ce qu’elle est. Musicienne, professeur de théâtre ou de langue, un métier qui touche l’art ou la musicalité. Mais dans quelques années, elle se voit surtout heureuse, elle se voit dans les bras de celle qui lui est destinée. A se dire qu’elle n’a plus avoir peur et qu’elle n’a pas à trouver un lit parmi les tombes. Elle se voit simplement nageant dans le bonheur. Elle se voit simplement heureuse.
ta marque d'âme: t'as que des problèmes de bourges qui a trouvé place son poignée.
ta fleur préférée : scabieuse bleu – la tristesse, selon le langage des fleurs quelque chose qui lui colle à la peau, quelque chose d’effrayant.
ton animal spirituel: un papillon noir, noir pour la couleur de son cœur, le papillon, la promesse d’un changement.
 
 
 (01) Une caserne de pompier, le corps d’un homme bien mince pour sa grandeur, un enfant dans les bras. Il y a des larmes qui s’éteignent sur le corps de la petite fille. Si on lui donne deux ans, c’est tout le bout du monde. L’enfant pleure, elle réclame l’amour, un peu plus, toujours. Mais le père ne peut pas lui donner, elle sera malheureuse avec lui. Puis, devant de grandes portes en bois, un simplement frappement contre la porte, la petite déposée contre celle-ci et le corps de l’homme qui se confond avec la nuit. (02) L’enfant entre les mains d’inconnues, inconnue dans les bras de professionnels. Orpheline abandonnée, simplement un nom et une lettre. Petite explication du pourquoi et la supplique d’un pardon. Mais bien vite, l’enfant a attiré le regard d’un couple. Droits, fiers, américains. Ils ont demandé son nom. Anthea. Ils ont passé formulaires, les différents rendez-vous avant de prendre la petite pour rentrer chez eux, avec elle dans les bras. Adoptée, ils pourront lui donner l’amour qu’ils ont toujours voulu donner à un enfant. (03) L’amener en Amérique et vite se rendre compte que cela va être s’occuper de ce petit bout. Le travail, être vil et monstrueux qui a pris doucement papa et maman, être informe et étouffant qui lui a volé tout l’amour qu’elle demandait. Mais parfois, souvent le soir, il y a la douceur de leur bras, les mots d’amour, la tendresse des baisers. Et dans ces moments, son cœur se rempli d’amour, de tendresse. Il se comble de tout ce qu’elle a besoin, elle se remplit de ce qu’elle reçoit. Anthea s’épanouit, elle fleurit doucement. (04) doucement, la fleur finit par cesser de fleurir, l’enfant grandit et l’école approche à grand pas. Des pas trop grands pour la petite, elle n’est pas prête. Elle entre trop vite à l’école. Et bien vite, l’attention et l’amour sont donnés en échange de quelques bonnes notes. L’enfant a alors essayé de tout son être, d’être la meilleure. Être celle qui a la meilleure note. Celle qui tient le meilleur score. Ca n’était pas évident, parfois, plus compliqué qu’elle ne le pensait. Mais l’attente d’une sourire ou de se réfugier dans les bras de ses parents l’a toujours poussé. La peur qu’il l’abandonne.  (05) L’échange d’amour contre une bonne note s’est montrée de plus en plus difficile. Elle a essayé de grimper petit à petit vers la lune, mais ça n’a jamais été suffisant, jamais. Puis, c’est tout ce qu’elle a cette petite. A trop être dans ses cours, elle devient vite seule. Solitaire sans le vouloir, elle n’a pas vraiment eu d’amis. Pas d’épaules pour se plaindre pour dire que ses parents ne l’aiment pas. La fleur a trouvé un parterre pour se poser. Telle la rose du petit prince, elle attend qu’on puisse lui tenir compagnie. (06) Mais bien vite, elle a quitté l’école des enfants pour l’école des grands. L’école où il faut faire attention. Attention même là où on respire. Elle a voulu devenir petite et ne plus être qu’une simple graine, oubliée quelque part. En espérant qu’on la trouve et qu’on prenne soin d’elle. Les premiers temps, dans les années secondaires, ont été ce calvaire de l’adolescente qui n’a pas trouvée sa place. (07) Elle n’a pas eu de chrysalide, elle n’a pas su comment faire. L’enfant perdue à la recherche de sa tribu et d’un peter pan pour sauver sa peau, pour sauver son cœur. S’il n’avait pas de garçon, il y avait bien Camile. Un prénom aussi étranger que le sien. Sous ses grands airs, il n’avait rien d’un peter pan. Un enfant perdu qui se retrouve à passer une année de plus dans le même cycle. La main tendue a mis fin à sa solitude. Elle est devenue clochette, lui Peter pan.  (08) Camile a été sa douceur dans cet océan d’incertitudes. Il a été son premier baiser sans que cela finisse autrement. La rencontre de leurs lèvres n’a pas allumé la petite flamme dans son cœur. Elle s’est dit que ce n’était pas la bonne personne, que l’amour prendrait place une fois qu’elle comprendra la marque à son poignet. Et si clochette a eu peur de la solitude, Peter Pan a décidé de rester à ses côtés. L’ami de toujours, son épaule où déposer sa tête, celui qui veille la nuit par ce qu’elle a eu peur d’une araignée. Camile est la lumière dans l’ombre noire qui l’emprisonne.
(09) Si Camile a été son premier baiser, il n’a pas été son dernier. Il y a eu ce garçon de la vidéothèque. De quoi discuter quelques temps avant d’oser se dire qu’on se plait. Puis, les rendez-vous, les tendresses, l’amour dans le creux de ses bras. Si elle se sentait bien à ses côtés, il n’avait pas le cœur qui bat aucun désir. Alors, quand elle a perdu sa virginité dans les bras, elle a laissé quelques larmes roulées sur ses joues. Elle a détesté ce rapport, comme les autres. Elle s’est trouvée différente, monstrueuse. Alors, elle a fini a par mettre fin à sa relation, elle a cessé de louer des films pour le téléchargement. (10) Elle n’aime pas les hommes. Elle n’aime pas que ça aille plus loin qu’une simple amitié. Mais les femmes, par contre. Le cœur bat pour la première, est-ce elle dont la marque la lie ? Quand elle voit son premier véritable amour devant elle. Premier amour inavoué, elle a aussi vite enterré ses sentiments. Elle ne peut pas aimer une fille. Elle ramène déjà une moyenne pas assez haute pour ses parents. Qu’ils regardent un peu plus qu’à travers les notes. Elle a besoin de savoir si ça vaut le coup. Alors, elle se tait. Elle tait qui elle est. Et les hommes deviennent plus que des amis quand elle laisse faire.  (11) Au-delà de sa vie affective, elle a passé haut les mains ses examens de dernières années. De quoi pouvoir entrer dans n’importe quelle université. Mais ça n’a été que le début de la fin. Elle s’est fanée de plus en plus. Les écoles se sont réduites à une faculté de droit, il faut faire comme papa et maman. Et s’il fallait faire comme eux, il fallait le faire mieux. Les notes n’ont pas suffi. La déception dans leurs yeux a brisé le cœur d’Anthea. Alors, elle a opté pour les amphétamines. De quoi tenir les examens ou les interros. De quoi passer relativement inaperçus les premières années. L’enfant reste toujours en quête de reconnaissance. (12) Camile a fini par le voir, quelques crises ont valu de s’inquiéter et les cachets en a dit long. Elle réfute, elle hurle que ce n’est pas vrai, que ce n’est pas ce qu’il croit. Il y a les cris, les pleurs. Et la détresse. Détresse d’une vie qui ne lui appartient pas. Il se promet de trouver une solution sans que ses parents ne le sachent. Ce serait l’effondrement. De sa vie et de son monde. (13) Mais sous ses pulls, en dehors de ses tatouages, se cachent les marques de ses échecs. La peau rouge vive un peu plus chaque soir, où le liquide carmin quitte son conteneur. Le papillon n’a plus d’elle. Chaque coupure sur sa peau les lui casse un peu plus chaque fois. Les larmes se mêlent au liquide rouge. Secret qui lui permet doucement de ne pas sombrer. L’envie de s’envoler bien trop présente tous les jours. (14) La solution a été trouvé sans grande difficulté un groupe de paroles. Un groupe où déposer ce qui ne va pas. Pour elle qui n’engage que des conversations superficielles avec les autres, ça l’effraie. Mais c’est la seule condition. Doucement, presque timide, elle s’y rend. A la même place depuis le début. Dans le fond, à regarder les autres. Elle écoute, elle ne parle pas. Il est trop tôt. Et qui voudrait l’écouter, dans le fond ? (15) Depuis, elle fuit les relations amoureuses. Elle n’ignore pas que son désir s’éveille sous les courbes douces de chaque femme, mais elle ne peut continuer à faire semblant, avec les hommes. L’enfant continue simplement à vivre sa vie, entre deux livres ou deux notes de musiques pour passer le temps libre. Son âme soeur ne viendra pas à elle. Bien trop cassée, bien trop triste pour qu’on puisse l’aimer. Elle a envie de croire qu’il y a quelqu’un pour elle, mais elle n’a pas envie d’ouvrir son cœur. Il est bien trop mort pour qu’on puisse le réanimer. Et la fin de son cursus scolaire ne fait que rendre plus effrayant la suite. La peur la tient, comme l’idée d’excellence dans un chemin bien trop scabreux pour elle.  
   
   
pseudo, prénom ; dead.otherland/paleblood

âge ; 23 ans

pays ; belgique

où as-tu connu le forum ; bazzart.

présence sur le forum ; 4/7

type de personnage ; inventé.

un dernier mot ; il est parfait



Code:
<t>Frances Bean Cobain</t> <a href="http://supermarketflowers.forumactif.org/u24">❀ </a> anthea st-exupéry



Dernière édition par Anthea St-Exupéry le Jeu 8 Juin - 15:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 7 Juin - 17:29


+1. si le courage m'en dit.


Dernière édition par Anthea St-Exupéry le Mer 7 Juin - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 7 Juin - 17:31


Oh l'avatar, le pseudo, le début de fiche I love you I love you
Bonne chance pour la suite !!
(Pourquoi jdis ça sur chaque fiche ?? On dirait qu'après c'est les Hunger Games qui nous attende )
Oh le titre !!
Gainsbourg !!
Je t'aime officiellement très fort
Revenir en haut Aller en bas

avatar
TRUE LOVE ISN’T FOUND IT’S BUILT

à philadephie depuis : 05/06/2017

pétales tombées : 0

fleurs cueillies : 331


pseudo, prénom : ursa-dawn

faceclaim : Logan Lerman

crédits : Killer from a gang, exception


occupation : vendeur dans une librairie


Being brave is not about never being afraid, is about what you do when you are


supermarket flowers' files
marque d'âme: “There was a prince with flowers in his hair and punk in his heart, there was also, a knight with black shirts and love in his eyes, results incredibly how much they love each other” sur les cotes du côté droit comme un tatouage à l'encre noire.
animal totem: hedgehog (hérisson commun)
fleur préférée: camelia
http://supermarketflowers.forumactif.org/t465-my-god-he-gasped-y http://supermarketflowers.forumactif.org/t471-weirdchild
message posté : Mer 7 Juin - 17:32


BIENVENUE TOI

j'espère que le forum te plaît

si tu as des questions n'hésite pas

(et je t'invite à regarder dans le sujet de modèle de présentation pour ce qui est attendu dans la moodboard, merci beaucoup )

des bisous

_________________

- Chaque nuits, au fond de tes yeux -
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 7 Juin - 17:39


Clyde > des hungers games avec des pétales de fleurs. Merci pour ton accueil chaleureux.

mira > le forum est parfait. ! Merci.
(J'ai fait comme demandé. Je n'ai pas trouvé ce que je voulais dans les gifs de séries ou autres (je suis difficile et je pensais que ca irait . Je changerai s'il faut. )


Dernière édition par Anthea St-Exupéry le Mer 7 Juin - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
TRUE LOVE ISN’T FOUND IT’S BUILT

à philadephie depuis : 05/06/2017

pétales tombées : 0

fleurs cueillies : 331


pseudo, prénom : ursa-dawn

faceclaim : Logan Lerman

crédits : Killer from a gang, exception


occupation : vendeur dans une librairie


Being brave is not about never being afraid, is about what you do when you are


supermarket flowers' files
marque d'âme: “There was a prince with flowers in his hair and punk in his heart, there was also, a knight with black shirts and love in his eyes, results incredibly how much they love each other” sur les cotes du côté droit comme un tatouage à l'encre noire.
animal totem: hedgehog (hérisson commun)
fleur préférée: camelia
http://supermarketflowers.forumactif.org/t465-my-god-he-gasped-y http://supermarketflowers.forumactif.org/t471-weirdchild
message posté : Mer 7 Juin - 17:45


est-ce que tu as chercher même dans les gifs hunt ? Désolée mais on y tiens vraiment et je ne peux pas faire trop d'exception

_________________

- Chaque nuits, au fond de tes yeux -
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 7 Juin - 17:46


Je regarderai. Mais j'voulais que ce soit plutôt poétique. Mais je regarderai :)


Dernière édition par Anthea St-Exupéry le Mer 7 Juin - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
TRUE LOVE ISN’T FOUND IT’S BUILT

à philadephie depuis : 05/06/2017

pétales tombées : 0

fleurs cueillies : 331


pseudo, prénom : ursa-dawn

faceclaim : Logan Lerman

crédits : Killer from a gang, exception


occupation : vendeur dans une librairie


Being brave is not about never being afraid, is about what you do when you are


supermarket flowers' files
marque d'âme: “There was a prince with flowers in his hair and punk in his heart, there was also, a knight with black shirts and love in his eyes, results incredibly how much they love each other” sur les cotes du côté droit comme un tatouage à l'encre noire.
animal totem: hedgehog (hérisson commun)
fleur préférée: camelia
http://supermarketflowers.forumactif.org/t465-my-god-he-gasped-y http://supermarketflowers.forumactif.org/t471-weirdchild
message posté : Mer 7 Juin - 17:50


merci chaton désolée de déranger comme ça

_________________

- Chaque nuits, au fond de tes yeux -
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 7 Juin - 20:35


j'espère que cela correspond mieux à vos attentes.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 7 Juin - 20:58


c'est parfait merci à toi
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 7 Juin - 21:25


ce pseudo j'en suis amoureuse
j'ai hâte d'en savoir un peu plus sur anthéa
bienvenue sur le forum
et bonne chance pour le reste de ta fiche, si tu as des questions n'hésite pas
et je t'ai réservé frances pour trois jours
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 7 Juin - 21:28


merci, belle rousse. j'espère que la suite ne décevra pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Jeu 8 Juin - 15:52


est-ce que tu pourrais juste mettre le groupe de ton personnage ? tu ne l'as pas mis D:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Jeu 8 Juin - 15:53


merci.
edit : comme un boulot était écrit en maj.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Jeu 8 Juin - 15:55


merci toi
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Jeu 8 Juin - 15:56


tu es validé.e


ta fiche est joliment écrite et j'ai hâte de voir Anthea en jeu :3
donc tu es validé.e
Ici tu peux demander un endroit où dormir, parce que c'est pas cool d'être SDF. Ici tu dois recenser ton métier, parce que c'est un peu la base de tout . Si tu as besoin d'un lieu spécifique il suffit de demander ici et enfin pour avoir des amis, il faut poster Ici ! Bon jeu sur SUPERMARKET FLOWERS
Revenir en haut Aller en bas

avatar
THE FEELINGS I’VE BEEN RUNNING AWAY FROM

à philadephie depuis : 05/06/2017

pétales tombées : 0

fleurs cueillies : 187


pseudo, prénom : Silver

faceclaim : Matthew Daddario

crédits : schizophrenic, .plùm


occupation : Chef de gang


supermarket flowers' files
marque d'âme: "Scars are just another kind of memory." sur l'avant bras droit
animal totem: The Lion, the king.
fleur préférée:
message posté : Jeu 8 Juin - 21:42


Oh ta plume et ce pseudo En fait ta fiche tout court  
Bienvenue à toi, j'espère que tu vas te plaire ici
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Jeu 8 Juin - 21:43


merci, ça me touche.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
message posté :


Revenir en haut Aller en bas
 

Page 1 sur 1


Outils de modération
 
Sauter vers: