AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


avatar
Invité
Invité
message posté : Jeu 8 Juin - 23:19




Ezra Noé Williams
Feat Samuel Larsen
23 ans
Américain/Serbe
Célibataire
Homosexuel
Mannequin
(01) Si tu devais choisir un seul mot pour décrire ton enfance ce serait certainement ennuyeuse, c'est l'ennui qui a effectivement guidé tes premiers pas. Tu es né dans une famille très religieuse dans un petit village perdu au fin fond de l'Alaska, autour de toi il n'y avait rien, avec toi il n'y avait qu'eux, tu n'as pas eu le moindre contact avec d'autres êtres humains en dehors des messes obligatoires avant l'âge de douze ans, avant ça tu étais scolarisé à la maison, coupé du monde, sans distractions, une vie juste rythmée par les cérémonies, les interdictions et les punitions
(02) Avec le recul,tu as fini par comprendre que tes parents étaient très probablement membres d'une secte, tu ne sais pas laquelle, tu ne le sauras jamais mais toutes ces interdictions, cette manière de te couper du monde et des autres, tout ces sermons, cet endoctrinement, la violence et les punitions aussi, les menaces quand tu essayais de vivre, ou de désobéir comme n'importe quel enfant qui essaie de se construire étaient plutôt caractéristiques, aujourd'hui encore tu en as des séquelles, légères comparées au reste mais encore présentes pourtant.
(03) Tu es entré à l'école à douze ans, et c'est tout un nouveau monde qui s'est ouvert à toi, tu ne te rappelles pas avoir vraiment souffert de ta différence, de tout ce que tu ne connaissais pas mais il faut dire que tu as toujours été très doué pour faire semblant, pour te donner un air très différent de ce que tu es réellement et que tu as rapidement su t'entourer des personnes les plus populaires, ça t'a probablement beaucoup aidé
(04) C'est cette même année et à leurs côtés que tu as pris conscience de ton homosexualité, que tu as même commencé à avoir des relations avec d'autres garçons, tu savais que pour tes parents c'était un pêché, mais pour ça comme pour le reste tu pensais que juste ne pas en parler suffirait, comme pour l'existence des comics sous ton matelas, ou les cigarettes fumées en cachette dans les toilettes de l'école, tu n'avais absolument pas conscience du danger.
(05) Tu avais quatorze ans quand tout a basculé, quand la double vie que tu croyais pouvoir mener jusqu'à ta majorité a été découverte, tu ne sais pas ce que ton père faisait à la sortie du collège ce jour là, tu ne l'as jamais su mais tu te souviens encore très bien des mains puissantes qui t'ont séparé de ton petit ami de l'époque, ces mêmes mains qui t'ont presque jeté dans la voiture avant de te battre une fois à l'abris des regards, pourtant tu n'as pas pleuré, pas émis un son, tu le défiais du regard, tu te disais que tu pouvais encaisser, que tu étais fort
(06) Fort tu l'étais, tu l'es encore, mais tu n'avais pas conscience que le pire restait à venir, tu ne savais pas ce que les gens les plus extrêmes, les personnes comme tes parents faisaient aux gens comme toi, tu n'étais jamais qu'un enfant au fond, un enfant qu'ils n'ont pas hésité un instant à soumettre aux thérapies de conversion
(07) Le traumatisme t'a fait oublier ce qu'il se passait là bas, tu as des flashs parfois, éveillé ou en rêve qui te paralysent, te donnent envie de hurler, un mot, un geste qui te refait basculer dans l'horreur mais en dehors de ces moments là tu ne te souviens pas, tu sais juste que tu avais mal, peur, qu'ils t'ont appris à te détester durant plusieurs années
(08) A l'âge de seize ans, après deux ans de thérapies, tu n'étais plus que l'ombre de toi-même, disparu l'adolescent heureux de vivre et intrépide, tu te détestais, te faisais du mal régulièrement, tu envisageais même parfois d'en finir, tu ne pouvais plus rien supporter, jusqu'à un soir où dans un éclair de lucidité tu as réalisé que si tu restais ici, alors tu mourrais d'une manière ou d'une autre, que si tu voulais vivre, tu allais devoir partir
(09)Ce même soir tu as fait ton sac et tu t'es enfuis en abandonnant tout derrière toi, tu as pris le premier train, direction Philadelphie et tu t'es présenté dans un foyer pour jeunes LGBT+. Tu devais avoir l'air d'un naufragé, avec ton sac, tes cernes sous les yeux, les cicatrices sur tes bras, tu étais épuisé mais tu leur as tout raconté, ce qu'on te faisait vivre, l'horreur, la peur, le danger et ils t'ont aidé, ont même changé ton identité pour te protéger
(10) Tu as fait ta rentrée en cours d'année dans un nouveau lycée mais tu n'as pas dit un mot les premières semaines,
restant toujours dans ton coin sans chercher le moindre contact, jusqu'à ce que Karma vienne vers toi, un contact que tu n'es pas prêt d'oublier et qui a scellé le début de ta nouvelle vie, les soirées, les nuits entre vous, il ne le sait peut être pas mais lui aussi t'as probablement sauvé
(11) Aujourd'hui tu vas bien, tu vas mieux, tu es mannequin et heureux, tu vis toujours au foyer, tu es toujours le premier à aider les autres, tu n'as plus vraiment changé, peut être en mieux
(12) Ta seule exigences aux photographes est de ne jamais retoucher les cicatrices sur tes bras, tu te fiches de leurs canons de beauté, de la mode, tu sais qu'un jour tu raconteras ton histoire, ton passé, tu ne sais juste pas quand tu seras prêt pour ça exactement
(13) Tu as beaucoup de mal à parler de toi, ou de tes émotions, tu sais que tu devrais apprendre à te laisser aller plus facilement mais pourtant tu n'y arrives pas, la preuve avec Karma, tu le connais depuis des années et pourtant tu ne lui as toujours rien raconté de toi
(14) Tu ne sais pas dire à quelqu'un que tu l'aimes sans te mettre à pleurer, tu es incapable de l'expliquer mais chaque fois que tu es sur le point de dire ces quelques mots tu sens ta gorge se serrer et les larmes te monter aux yeux
(15) Depuis que tu es riche, tu as un peu trop tendance à dépenser sans compter, mais pas seulement pour toi, pour Karma aussi, à défaut de réussir à lui confier tes sentiments d'une manière ou d'une autre, tu aimes lui offrir ce qu'il désire, il ne le sait peut être pas mais tu ne vis presque que pour les quelques secondes où il te sourit et celles aussi où après le sexe il est dans tes bras, où vous vous comportez comme un vrai couple, où après tout tu te dis que, pourquoi pas ?

- Une bande d'amis avec qui il sort souvent le soir, en concert etc (4/5 personnes ?)
- Des personnes du foyer où il vit depuis ses 16 ans, que ce soit d'autres jeunes comme lui (une personne avec qui il partage sa chambre ?) ou des responsables qui l'ont pris en charge à l'époque également
- Possibilité de lien avec toutes les personnes photographes/mannequins etc qu'il peut côtoyer au quotidien dans son travail

Titre du sujet rp → feat Pseudo du partenaire rp
Titre du sujet rp → feat Pseudo du partenaire rp
Titre du sujet rp → feat Pseudo du partenaire rp
Pseudo à ajouter, rp de prévu
Pseudo à ajouter, rp de prévu
Pseudo à ajouter, rp de prévu
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Jeu 8 Juin - 23:19




Girls/boys
Pseudo du personnage
Titre du lien → descriptif du lien
Pseudo du personnage
Titre du lien → descriptif du lien
Pseudo du personnage
Titre du lien → descriptif du lien
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Jeu 8 Juin - 23:19


A vous
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
message posté :


Revenir en haut Aller en bas
 

Page 1 sur 1


Outils de modération
 
Sauter vers: