AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


avatar
Invité
Invité
message posté : Sam 10 Juin - 0:18


An expected visitor.
— Feat Mira and Hélios

Journée qui s’écoule doucement. Souvent, les journées se ressemblent, s’assemblent, s’associent. Toi, tu restes le même, fidèle à toi-même. Blouse blanche, tu observes, tu analyses, tu guéris. Oui, c’est ton métier, c’est ce que tu as choisis, c’est ce que tu as toujours désiré être. Tes doigts glissent dans les poils du Berger Allemand à moitié endormi. Opération difficile et assez lourde, une hanche artificielle vient d’être posée sur l’animal. Heureusement, l’opération fut un succès et tu allais pouvoir sonner à ses propriétaires pour annoncer que leur compagnon sera bientôt sur patte. Tu es si différent dans ce lieu, dans cette clinique qui est tienne. Ton repère, ton havre de paix en quelque sorte. Soupire qui s’échappe de tes lippes, tu finis par refermer la cage après avoir examiné l’animal avec soin. Déjà, tes employés remballent, heureux de rentrer chez eux pour rejoindre leur famille, compagnes, ou compagnons. Toi, tu traînes des pieds comme tu sais si bien le faire. Tu n’as pas envie de partir trop tôt, tu n’as pas envie de fuir ce lieu où tu te sens littéralement entier. Ils s’en vont un à un, te gratifiant d’un salut de la main, de la tête ou encore d’un sourire. Tu es le boss, tu n’es pas un tyran pour autant. Tant qu’ils font bien leur boulot et bien, tu restes un homme souriant et parfois drôle. Rapidement, la clinique est vidée de sa source de chaleur humaine, te laissant seul avec les animaux tantôt en convalescences, tantôt endormis.

Toi, tu te diriges vers l’entrée, chipotant un peu à l’ordinateur, revoyant les stocks, observant les commandes faites. Tu patientes, tu sais…Oui, tu sais qu’il viendra, comme toujours. Il a toujours tendance à venir un vendredi, lorsqu’il n’y a plus grand monde, voir personne. Voilà quelques fois qu’il vient réclamer des couvertures, ou encore d’autres choses pour les chiens des sans-abris, pour les animaux égarés également. Les couvertures servent de diverses façons, mais qu’importe, tu as pris l’habitudes de stocker ce que tu trouves dans la réserve pour sa venue. Croquettes en trop, couvertures que tu commandes en grande quantité, tu t’es rapidement pris au jeu. Passant une main dans tes cheveux, la porte s’ouvre dans un tintement sonore. Ton regard se lève, tes billes sombres se posent sur cet être que tu as fini par reconnaître. Quelle heure est-il ? Tu n’en as que faire, tu n’es pas pressé, n’ayant rien de prévu ce soir. Ton frère travaille, ta sœur fait dieu sait quoi et toi…seuls tes animaux t’attendent chez toi patiemment. Pas de compagnon ou de compagne, pas d’âme-sœur et c’est bien mieux comme ça. Cœur volage, volatile, barricadé, tu préfères de loin accumuler les conquêtes plutôt que de t’enticher et risquer de souffrir. Léger sourire qui étend tes lèvres, tu dis d’une voix calme, simple, presque fatiguée vu la journée chargée que tu avais dû subir. « Mira, je t’attendais. » Simples mots et pourtant dit avec un petit air taquin. Oui, tu l’attendais et il était venu. « J’ai de quoi te ravir dans la réserve. »



© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
TRUE LOVE ISN’T FOUND IT’S BUILT

à philadephie depuis : 05/06/2017

pétales tombées : 0

fleurs cueillies : 331


pseudo, prénom : ursa-dawn

faceclaim : Logan Lerman

crédits : Killer from a gang, exception


occupation : vendeur dans une librairie


Being brave is not about never being afraid, is about what you do when you are


supermarket flowers' files
marque d'âme: “There was a prince with flowers in his hair and punk in his heart, there was also, a knight with black shirts and love in his eyes, results incredibly how much they love each other” sur les cotes du côté droit comme un tatouage à l'encre noire.
animal totem: hedgehog (hérisson commun)
fleur préférée: camelia
http://supermarketflowers.forumactif.org/t465-my-god-he-gasped-y http://supermarketflowers.forumactif.org/t471-weirdchild
message posté : Lun 12 Juin - 10:31


An expected visitor.
— Feat Mira and Hélios

Le temps qui passe, plus vite, plus fort, le ciel qui se teinte et soudainement se décolore. Comme une peinture vieillie par le temps, comme une rose délicate qui se fane par manque d’eau et de soleil. T’es un gamin, gamin qui parle un peu trop, pas assez, un gamin qui se perd dans l’immensité du monde, qui ouvre les yeux avec l’envie de les refermer aussi tôt. T’es un peu seul, du moins tu as l’impression d’être seul la plupart du temps. Tu sais que tu ne devrais pas, qu’il ne faut pas, mais tu ressens comme un besoin d’être redevable aux gens qui sont là pour toi, qui te supporte, mais t’y arrive pas, jamais, alors tu décides de faire tous les magasins de quasiment toute la ville pour aider d’autres personnes, surtout pour l’aider lui, même les vétérinaires. Tu décides, tu y vas, prend ton courage à demain. Puis, ce n’est pas comme si tu n’avais pas l’habitude, toi qui parles avec ta petite voix et qui garde les yeux constamment baissés, comme si un contact visuel pouvait être douloureux.
Pourtant, tu te sens fier de le faire quand tu vois des sourires heureux, quand tu vois des mines réjouies, quand tu sais que tu as apporté un petit quelque chose en plus à des personnes qui n’ont plus rien, tu aimerais faire plus, tu aimerais leur trouver des maisons, un refuge, mais tu ne peux pas, n’a pas le temps de te consacrer à ça peu importe la bonne volonté que tu y mettrais. Alors à chaque fois c’est la même chose, après les cours tu te balades, demande aux commerçants s’ils n’ont pas des choses à donner, tu souris et tu t’en vas si ce n’est pas le cas. Parfois on te regarde de haut en bas et on te demande quel âge t’a, pourquoi tu demandes ce genre de truc, comme s’ils essayaient de voir dans ta tête, mais même toi tu n’y arrives pas, tu te perds dans une marée d’idées toutes plus confuses les unes que les autres, mais c’est comme ça que tu fonctionnes, un gribouillis dans ton cerveau, tout ce qu’il y a de plus confus et pourtant tu sembles le comprendre, l’interpréter, y trouver un sens cacher.
Alors tu marches, tu te diriges par réflexe vers le cabinet de vétérinaire Baudelaire, parce que tu sais qu’au moins tu auras de la nourriture pour les animaux des sans-abri, et sans doute des jouets et des couvertures également, enfin, c’est presque certain, à chaque fois que tu y vas c’est Hélios qui t’accueil avec son grand sourire rassurant et ça te fait chaud au cœur, alors t’hésite pas à passer les portes qui mènes tout droit au cabinet, parce que tu sais que tu n'as pas de raison d’avoir peur, et c’est le visage familier d’Hélios qui te permet de relativiser encore un peu.

« Je sais. »

Que tu réponds, oui, tu sais qu’il t’attendait, parce que c’est devenu quasiment une habitude avec moi.

« T’as l’air fatigué ? Tu vas bien ?  Attend j’ai un truc pour toi.»

Sourire sur tes lèvres pendant que tu cherches dans un des sacs que tu portes, une bouteille de limonade que tu sors et que tu poses sur le comptoir, comme si c’était un cadeau pour lui, ou comme si tu lui échangeais cette pauvre limonade contre les choses qu’il te donnera plus tard.

« Il y a du sucre dedans, ça va peut-être te redonner un coup de fouet. D’ailleurs désolé d’être venue aussi tard j’ai eu des problèmes avec un marchand de glaces.»

Ça semble surréaliste comme ça, mais tu as demandé de la glace parce que c’est l’été et tu as failli te prendre un cornet sur le coin de la tête. Tu parles un peu trop quand tu es à l’aise avec quelqu’un, tu sais que tu ne devrais pas, mais c’est plus fort que toi, t’es timide avec les gens que tu ne connais pas mais quand tu t’habitues à une personne tu commences à parler beaucoup trop.

« Je te suis, tu sais si t'avais des gamelles ça serait plutôt pratique, vu que c’est l’été, je pense mettre des glaçons dans les bols d’eaux des chiens, ça serait une bonne idée selon toi »

T’as un air pensif pendant que tu ranges tes lunettes dans ton sac, tu les mets quasiment tout le temps mais tu n’en as pas besoin, tu laisses tes yeux un peu trop bizarre être encore plus rehaussé par la pâleur presque maladive de ton teint et tes taches de rousseur qui parsème ta peau.


© LOYALS.

_________________

- Chaque nuits, au fond de tes yeux -
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Dim 18 Juin - 18:22


An expected visitor.
— Feat Mira and Hélios

Et tu l’observes, ce jeune homme avec le cœur sur la main. Traits tirés, barbe de quelques jours, tu n’as pas vraiment bonne mine. Pourtant, tu n’en as que faire, tu n’es pas là pour te produire sur scène et faire un concours de beauté, que du contraire. Ce qui est bien avec les animaux, c’est qu’ils ne jugent pas, ne regardent pas si tu portes des vêtements de marques ou juste un bout de tissu qui cache ton corps. Eux, ils sentent juste l’amour que tu peux leur porter ou non, ils ne se cachent pas, ne poses pas des masques. Donc oui, il est clair que tu préfères passer du temps avec tes amis à quatre pattes, qu’avec les bipèdes. Lorsque Mira entre dans la pièce, tu souris calmement, lui annonçant que tu l’attendais. Non pas sur un ton de reproches, que du contraire, tu savais juste qu’il allait venir. Les questions de ton cadet viennent résonner dans la pièce, te faisant passer une main sur ton visage, puis dans tes cheveux. « Disons que j’ai eu une longue journée, donc oui, je suis un peu fatigué. » Un de tes sourcils se soulève en signe d’interrogation alors qu’il t’annonce qu’il a quelque chose pour toi. Patiemment, tu attends qu’il fouille dans son sac à la recherche d’une limonade qu’il vient déposer devant toi. Ça te fait de nouveau sourire, amusé par cette bouteille. C’est un noble geste et ce, même si tu n’attendais absolument rien en retour .

« Merci, c’est gentil et ne t’inquiète pas pour l’heure, je n’avais pas forcément envie de rentrer chez moi directement…J’avais quelques papiers à faire, quelques petites choses à vérifier, donc ça tombait à pic. » Tu observes la bouteille, venant la prendre entre tes doigts alors que, déjà, tu débouchonnes celle-ci. Un peu de sucre ne te ferait effectivement pas trop de mal. « Avec un marchand de glaces, vraiment ? Il avait pas le bon parfum ? » Tu rigoles légèrement face à ta propre connerie, il faut dire que tu ne sais pas trop comment tu pourrais te prendre le bec avec un marchand de glaces…Prenant une petite gorgée de limonade par la même occasion, tu contournes le bureau pour te retrouver avec Mira tout en lui faisant signe de te suivre. Il te parle de gamelles et tu réfléchis, prenant soin d’analyser la situation et surtout, de réfléchir pour voir si tu avais des gamelles en trop. « Je dois en avoir quelques-unes dans la réserve, sinon, j’en commanderais pour la semaine prochaine. Mais oui, c’est une bonne idée, vu les chaleurs. Sauf que les chiens vont avoir tendance à manger les glaçons plus qu’autre chose, mais au moins, ça va les rafraichir. » Tu hausses légèrement les épaules, pénétrant dans une pièce assez spacieuse avec plusieurs étagères où sont entreposée pas mal de choses. « Alors… » Te mettant à arpenté une allée, tu pointes du doigt un espace tout en montant sur un petit tabouret.

« Voilà… » Un cliquetis de métal résonne et tu reviens avec six gamelles, les secouant victorieux dans les airs. « On a les gamelles…J’ai des couvertures, des jouets, des os pour les dents également et plusieurs paquets de croquettes…sauf que…t’es venu comment ? En voiture ? Non parce que, je ne suis pas sûr que sans véhicule tu puisses t’en sortir… » Te grattant la nuque, tu clignes quelques fois des yeux. Tu le sais, si il n’a pas de moyen de transport, tu l’inviteras à le conduire avec ton propre véhicule.  


© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
message posté :


Revenir en haut Aller en bas
 

Page 1 sur 1


Outils de modération
 
Sauter vers: