AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


avatar
Invité
Invité
message posté : Lun 19 Juin - 21:46


daniels james twone
It's cold and loveless
   


 
 
   
nom ; Towne, comme la riche famille qui a racheté General motors il y a des années. Bon nombre d'américains doivent leur emploi à ce nom lui ouvrant bien des portes.

prénom(s) ; Daniels, prénom choisi par un père amoureux du liquide ambré du même nom, au point de nommer son fils unique ainsi. James est simplement le prénom de son grand-père maternel, un choix beaucoup plus classique. Tout le monde l'a toujours appelé Dan, hormis ses parents bien entendu. Quand sa mère privilégie son prénom complet, son père lui, le surnomme Danny-boy. Une façon assez désagréable que l'homme d'affaire à choisi pour montrer de la sympathie envers un enfant qu'il n'a jamais vraiment fréquenté.

date et lieu de naissance ; 22 mai à Singapour, durant un voyage d'affaire de ses parents. Il est resté jusqu'à ses trois ans.

âge ; 35 ans, il commence à vieillir et la vie ne lui sourit toujours pas. Lace, il ne fait qu'attendre.

nationalité ; américano-italien, après avoir vécu plusieurs années dans ce pays ensoleillé.

origine ; américain avant tout, il a des origines irlandaises pourtant du côté de son père. Quand à sa mère, ses ancêtres venaient du sud-est de l'Australie.

occupation ;Il dirige la filiale de General Motors installée à Philadelphie. C'est le nouveau petit cadeau empoisonné de son père pour sortir son fils de son état léthargique, puisqu'il devrait un jour prendre sa place.

statut financier ; très aisé, il n'a jamais manqué de rien vu la fortune de ses parents et ce, malgré leur divorce médiatisé.

statut civil ; Célibataire, et il semble diablement fait pour cela. Il a bien été en couple pendant trois années consécutives simplement pour la forme, plus que par envie.

orientation sexuelle ; hétérosexuel, il aime les femmes et ne s'en cache absolument pas. Difficile de faire taire le Don Juan.
tes traits de caractère :L’arrogance comme principal trait de caractère, l'arrogance comme moyen de défense. Daniels est connu dans tout Philadelphie et dans tout le pays pour être le crooner, le fils d'un homme à femme qui suit les traces de son père en fréquentant conquêtes après conquêtes sans se soucier des conséquences. Du haut de sa tour d’argent Dan observe les autres de haut, le sourire aux lèvres et une impression de supériorité s’emparant si facilement de lui. Les autres sont des idiots. Les autres, il ne leur fait pas confiance. Coeur brisé à trop de reprises, il se vante d’en être aujourd’hui complètement dépourvu, affirmant avec son ton hautain que sa solitude est un choix. Balivernes. Daniels aura beau insister sur sa capacité à vivre sans rien ni personne en réalité, il a un jour été beaucoup plus sensible aux autres et vit mal sa situation. L’âme cynique et impatiente ne l’a donc pas toujours été. Il sait se montrer aimant envers ceux qui ont un jour réussi à percer sa coquille, se comportant beaucoup plus naturellement autour de ces personnes, laissant tomber cette armure de m’as-tu-vu excentrique au profit d’un caractère beaucoup plus posé, chaleureux. Doux.

tes centres d'intérêts : Il aime les voyages. Il a toujours voyager et ne reste jamais vraiment en place longtemps. Pour lui, les vacances sont une bénédiction lui permettant de s'échapper de son quotidien, de prendre l'air ailleurs. / Qu'il parte en avion, en voiture ou bien en bateau tout lui va. Il va sans dire qu'il préfère voyager de lui-même en se conduisant à gauche à droite sans vraiment savoir où il va atterrir. Amoureux de tout ce qui a un moteur, il possède un bateau et une paire de motos qu'il entretient avec attention, mais ce qu'il possède surtout ce sont des voitures. Voitures de collection ou bien nouveaux modèles à la puissance démesurée pour une conduite en ville, c'est l'un de ses hobbies pourtant, la mécanique ça le connaît. / Il adore la plage et l'océan, quand personne autour ne vient briser cette solitude adoucie par le remous de l'eau. Le grand air lui change les idées, qu'il dit, c'est pourquoi il part au moins une fois par semaine faire ses balades sur le Delaware pour rejoindre l'océan Atlantique. / Il adore les jeux de cartes et se débrouille pas mal. Après avoir vu son père et ses “amis” jouer au poker toute son enfance Daniels s'était dit alors que peut-être en apprenant à jouer son père lui porterait un peu plus d'attention. Échec cuisant dans ce domaine, mais il a continué à s'intéresser à ce jeu et surtout à cet art du bluff. / Il est devenu très fort aux jeux vidéos, aussi, seul compagnon de son enfance on lui offrait toujours la dernière console disponible pour éviter qu'il colle dans les pattes de ses parents. Chose réussie. Il se vante d'être imbattable à street fighter et à mortal kombat, ou tout autre jeu de combat un contre un. Son meilleur ami en a souvent payé les conséquences.
tes aspirations :Sa voie lui a toujours été toute trouvée. Devenir le PDG d’entreprise de son père, voilà ce qui l’attend, transcendant toute aspiration qu’il pourrait avoir puisque son avis importe peu au final. Il sait d’avance qu’il ne sera jamais heureux, alors jouer la comédie ne le dérange pas plus que cela à présent. Il a trop peur de tout perdre pour se risquer à suivre ses envies d’aventures et ses rêves les plus secrets. C’est ce qui l'empêche de vivre son rêve le plus simple et pourtant le plus irréalisable: elle et lui, heureux, ensemble.
ta marque d'âme: “Fuck” un blasphème, une insulte ornant son torse. Il aime faire croire que c’est un tatouage et non sa marque d’âme soeur pour éviter lui-même de croire à son existence. Sa marque il ne l’aime pas. Sa marque, elle lui fait peur. Car jusqu'à rencontrer son âme soeur il n'y croyait pas à ces histoires et maintenant, le voici enchaîné à celle qu'il lui a fait ça. Celle qui lui demeurera toujours inaccessible.
ta fleur préférée : Les pâquerettes sont ses fleurs préférées. Simples et légères, il les préfère aux bouquets surdimensionnés qui décoraient les endroits où il a vécu. Les pâquerettes c’est le symbole du chaos dans sa vie parfaite. Une horreur naissant sur les pelouses que l’on arrachait sans pitié. Si Dan savait que le symbolisme pur de ces fleurs était l’amour, peut-être qu’il dirait tout autre chose.
ton animal spirituel: Un chien, animal basique direz-vous peut-être. Il se montre assez agressif sans pourtant jamais passer à l'attaque, se contente d'aboyer sans qu'aucun son ne sorte de sa gueule avant de venir s'allonger aux pieds de son maître, soudainement sage. Il lui apparaît souvent, quasiment tous les jours, indiquant peut-être que Daniels enchaîne les mauvais choix de vie. Il n'a pas besoin de lui pour savoir cela.
 
 
(01) Fils unique, Dan a vécu son enfance au milieu des bagages, du personnel de maison changeant et des nourrices se relayant pour lui fournir attention et éducation. La famille n’est jamais restée au même endroit plus d’un an à partir du moment où il commença à marcher, forçant l’enfant à vivre une enfance détachée des choses matérielles et des lieux dans lequel il vivait, impersonnels malgré les efforts fait par ses parents pour succomber à ses envies. Ainsi il pouvait demander n’importe quoi, n’importe quand, tout en comprenant bien vite que quoi qu’il demande, que ce soit une cabane dans un arbre ou un nouveau vélo, il devra l’abandonner sur place et ne le reverra peut-être jamais, ou peut-être une décennie plus tard..

(02) Ce n’est qu’arrivé au Lycée que la famille s’installe pour de bon, à Philadelphie, après que Towne senior ait fait une mauvaise crise cardiaque pendant un rendez-vous personnel avec sa nouvelle secrétaire. L'incident provoque un engouement médiatique, questionnant tout autant la santé du PDG que ses liens avec sa secrétaire. Dans les deux cas cela s’annonçait mauvais pour la famille. Coincés sur place le temps d’examens médicaux et d’un diagnostic peu enviable, Dan a fini par accepter son sort, bloqué dans cette ville qu’il n'apprécie pas autant que d’autres il a pourtant gagné un élément indispensable: le temps. Le temps lui a offert la possibilité de s’installer, de s’acclimater. De même se faire des amis, chose qu’il a rarement eu l’occasion d’avoir dans sa vie. Une fois les amis partis c’est pourtant un adolescent seul qui errait dans la Maison. Finalement, papa à peine sur pieds il était déjà retourné courir après les réunions et les gambettes dénudées au siège social de Détroit et Maman, elle, avait demandé le divorce, après des années de tromperies acceptées finalement devenues trop publiques pour qu’elle puisse s’abstenir de réagir.

(03) Le premier à avoir été là pour lui une fois à Phili, c'est Riley. Il a toujours été là pour lui et inversement, durant leur scolarité. D'abord le lycée où Riley lui a fait découvrir la ville et ses environs, puis à l'université où leur amitié, consolidée par les années semblait quasiment indestructibles. Riley c'est comme le frère qu'il n'a jamais eu, son premier véritable ami depuis des années qu'il se refuse de perdre, ou de trahir. C'est pourtant ce qui est arrivé. D'abord il y a eu Lizzie, puis, il y a eu la mort d'Anya et le divorce. La perte de la petite a affecté Daniels comme si sa propre nièce était morte, le laissant lui aussi désemparé et incapable de savoir quoi dire. Ils se sont finalement éloignés, puisque tous les mots du monde ne semblait guérir Riley et que la culpabilité de Daniels, ainsi que sa tristesse grandissante de jour en jour malgré la présence de sa fiancée. Ce n'est que des années plus tard, que lorsque Lizzie disparaît totalement de Philadelphie et que sa propre séparation se tasse que les deux amis se retrouvent. Le temps panse les blessures et Daniels réussit enfin à faire sourire son ami. Leur amitié redevient ce qu'elle était aussi rapidement qu'elle était née, peut-être même un peu plus forte alors que Madame Fitzgerald commence à inviter de plus en plus fréquemment le fils Towne à déjeuner à la maison, jusqu'a ce que cela devienne hebdomadaire. Un véritable air de famille se créer entre eux, peut-être forgé grâce à ces épreuves douloureuses.

(04) Dans cette franche amitié il y a pourtant ce non-dit qui empoisonne Daniels. Il rêve de lui en parler, rêve de ne plus avoir cela sur la conscience. Rêve de se voir pardonner, accepter malgré ce qu'il a fait. La source de ce problème c'est Elizabeth, la soeur cadette de son meilleur ami qu'il a maladroitement rencontré au début de leur amitié. Une rencontre alcoolisée et peu charmante, se soldant par une réalisation catastrophique: elle est son âme soeur. De là s'en suit une relation assez bancale d'adolescents se chamaillant pour un rien sans oser s'avouer quoi que ce soit. Car les sentiments sont là, présents, peu importe s'il tente de les cacher. De chamailleries en disputes, la jalousie du jeune homme finit par se voir et les sentiments s'exposent, jusqu'au mariage de son meilleur ami où les choses dérapent complètement au point où les deux protagonistes passent la nuit ensemble. Le lendemain la situation est désastreuse et Daniels est pris d'une certaine panique. Il l'aime, voilà cette certitude berçant son coeur d'une douce mélodie et crève ses entrailles en même temps. Il l'aime et ils sont âmes soeurs, c'est le “poupée” sur sa hanche qui le lui a dit, stupide marque qu'il lui a laissé il y a quelques années lors de leur première rencontre. Cette constatation le partage cruellement, d'un côté le bonheur d'être auprès d'elle semble être tout ce qu'il pouvait vouloir dans la vie, de l'autre, le désarroi.Il ne pouvait certainement pas faire cela à son meilleur ami tout d'abord, mais ne pouvait s'imaginer dans une relation sérieuse avec une personne si importante pour lui sans qu'il ne gâche tout. Il fuit donc, niant tout de ce qu'il s'était passé au point de se trouver une autre fille qu'il clame être son âme soeur, tout cela pour éviter la vraie. Cela marche plutôt bien, mais sa relation avec Lizzie se détériore de plus en plus. C'est là qu'Anya meurt, là que tout bascule. Lizzie s'en va et avec son départ, Daniels décide de se séparer de sa compagne quelques temps après, puisque faire semblant ne sert plus à rien. L'absence de Lizzie creuse son malheur un peu plus tous les jours, mais il refuse de l'avouer. Bientôt, Riley aura besoin de lui pour remonter la pente et la question ne se posera plus. Son sort il l'accepte, certain qu'au fond c'était ce qu'il y avait de mieux pour elle comme pour lui, malgré les maux que l'éloignement procure, malgré son envie d'aller la retrouver.

(05) Pour s’acclimater aux endroits où il vivait et allait vivre, Daniels a reçu de très nombreux cours de langue, indispensables à sa réussite professionnelle s‘il ne désire pas s’encombrer d’un traducteur. Après des années à vagabonder entre Milan et Rome il parle l’italien, puis le coréen, après avoir vécu à Seoul tout comme le japonais lui a été indispensable à Tokyo. La première langue qu’il a apprise pourtant, hormis son anglais natal c’est le mandarin qu’on lui parlait dès sa naissance, puisque ce sont ses nourrices de Singapour qui se sont occupées de lui jusqu’à ce qu’il soit en âge de parler et de marcher.

(06) Il a découvert de nombreuses cultures en passant du temps avec ces employés qu'il devait abandonner toujours trop rapidement. Grâce à eux il connait pas mal d'histoires locales et de légendes qu'il se plaît parfois à raconter. Il s'est toujours dit que si il devenait un jour père, il aurait de quoi fournir de nombreux récits à ses enfants. A 35 ans pourtant, il a fini par renoncer à cette idée d'un jour devenir papa. Le seul enfant dont il aura la responsabilité c'est son entreprise.

(07) Il collectionne les conquêtes, ne rappelle jamais et ne passe pas plus de trois nuits avec la même personne. Ce sont quasiment ses règles pour éviter de faire souffrir les autres. Ne pas s'attacher et faire en sorte que l'on de s'attache pas à lui, voilà le but. Daniels est incapable de se passer des femmes, c'est comme ça il aime plaire, mais il ne peut se résoudre à avoir une relation sérieuse. Autrefois c'était par simple peur, maintenant, c'est simplement qu'il n'y trouve pas l'intérêt. Peu importe qui il fréquentera il sait où se trouve son âme-soeur et avec qui il serait le plus heureux. Les autres femmes alors sont beaucoup plus ternes, tout comme le reste de sa vie. Dans la presse à scandale il n'est pas rare de le retrouvé accompagné d'une starlette du moment à un gala de charité à New-York ou à Miami, tout ça pour découvrir quelques semaines plus tard qu'ils ont trouvés mieux ailleurs. Suivre le chemin de son père, voilà ce qu'il lui reste à faire.

(08) il a déjà été consulter un psychologue. Le résultat ? Peu satisfaisant. Confronté à ses problèmes, Daniels s'est automatiquement refermé sur lui-même et a fuit aussi vite que possible le bureau où sa mère lui avait conseillé d'aller. Il va sans dire que c'était plutôt pour faire plaisir à la vieille femme qu'autre chose.

(09)  Daniels est ce que l'on appelle un bébé éprouvette, né d'un in-vitro réalisé cinq ans après la création de la technique encore hors de prix à l'époque, il se demande bien pourquoi ses parents ont décidés de donner naissance à un enfant si c'était pour l'ignorer. Puis la réalisation est arrivé: la succession. Incapable de savoir si ses parents n'avaient réussis à concevoir avant ou si ils s'épargnaient cette bagatelle vu leur relation on ne peut plus tendues, cela lui importe finalement peu, résigné depuis longtemps quand à son sort. Sa relation avec ses parents et leur entente des plus glaciales n'a jamais aidé à lui faire croire en ce truc d'âme-sœur, ses parents ne l'étant absolument pas.

(10) Son père comme tout homme d’affaire qui se respecte n’est pas véritablement transparent. En fouillant un peu dans les comptes Dan s’est aperçu que de l’argent était soit détourné vers des filiales inexistantes un peu partout dans le monde soit carrément placé en compte off-shore. Ce scandale financier pourrait causer leur perte à tous et bien qu’il soit au courant, Dan se refuse encore à dénoncer son père tout en prenant énormément de recul par rapport à l’affaire, histoire de ne pas se salir les mains davantage.

(11) Sa mère s'est remariée à un riche homme d'affaire. Daniels se retrouve donc avec des demi-frères et sœurs par alliance, qu'il côtoie tout en jalousant leur fratrie, lui qui n'en a jamais et qui ne fait pas partie de la leur.

(12) Il aimerait posséder un chien mais malheureusement le règlement de l’hôtel privé où il réside l'interdit, le propriétaire du bâtiment y étant allergique il parait. Pourtant, cela fait partie des rares choses qui pourraient améliorer son quotidien.

(13) Une cicatrice orne largement le bas de son dos, résultat d'une opération d'urgence après un accident de moto il y a déjà un bon nombre d'années. Grâce aux meilleurs médecins de Philadelphie et de la meilleure rééducation du pays il a vite été remis sur pieds. Enfin c'est ce qu'a dit sa kiné, avec qui il a couché avant même de quitter l’hôpital. Preuve qu'il n'a pas perdu le Nord.

(14) L'escalade c'est un des sports qu'il apprécie le plus avec la plongée. Se mettre en danger, explorer le monde et se sentir vivre, voilà ce qu'il aime. Il a prit l'habitude de filmer ses exploits pour ensuite les partager avec le monde via les réseaux sociaux et surtout, pour tracasser un peu plus Madame Fitzgerald qui a du mal à se dire que Daniels loupera le brunch dimanche pour aller escalader dans le parc Yosemite en californie ou pire, dans les montagnes Canadiennes.

(15)  La lecture ça ne lui dit pas grand chose. Les romances le dégoutte, les thrillers sont bien mieux à l'état de film  etc. Les écrits le font bailler sans réussir à l'intéresser. Beaucoup de gens diront pourtant que ça fait passer le temps, que ça aide à s'endormir. Lui préfère sortir, aller au cinéma ou dans un bar branché, voir le monde, passer la nuit avec une jolie fille qu'il ne reverra pas mais qui saura parfaitement lui tenir compagnie jusqu'à ce qu'ils s'endorment. C'est beaucoup plus facile, avec de la musique et quelqu'un à côté de lui, avec l'impression de ne pas être tout seul, juste pour la nuit.
   
   
pseudo, prénom ; spf, audrey

âge ;  ange

pays ; france

où as-tu connu le forum ; bazzart  

présence sur le forum ; idk

type de personnage ;scénario

un dernier mot ; nicolas cage is my king



Code:
<t>chris evans</t> <a href="http://supermarketflowers.forumactif.org/u72">❀ </a> daniels towne



Dernière édition par Daniels Towne le Mer 21 Juin - 18:58, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Lun 19 Juin - 21:48


BIENVENUE OFFICIELLEMENT TOI

Si t'as des questions le staff est là pour toi
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Lun 19 Juin - 22:30


bonjour,

je vous trouve très charmant
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mar 20 Juin - 14:13


Jak Knight a écrit:
bonjour,

je vous trouve très charmant

Il a raison
Bienvenue ici, j'aime beaucoup l'avatar et ce que je peux en lire
Et très bon choix de scénario I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mar 20 Juin - 15:44


youuu
Spoiler:
 

Encore une fois, merci de tenter mon scénario et ravie qu'il te plaise assez pour le jouer Bienvenue (again) et bon courage pour la suite avec cette chaleur Hâte d'en lire plus sur Dan (le coup de la bouteille, j'adore : on est connecté du cervelet Arrow). Si besoin, tu sais où me sonner
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mar 20 Juin - 16:12


J'ai hate d'en connaitre un peu plus sur ton personnage.

Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mar 20 Juin - 22:54


BIENVENUE OFFICIELLEMENT

Bon courage pour la suite de ta fiche, tu sais où nous trouver si tu as des questions
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 21 Juin - 16:01


sexy chris
bienvenue parmi nous bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mer 21 Juin - 17:04


Chandler is my boss ! Tu m'avais déjà conquise avec tes choix de mudblood mais ta plume est encore plus délicieuse  J'aime tout ce que j'ai lu (et omg, comment oses-tu faire des frayeurs à ma mère ?! Tu vas voir, chenapan ). C'est tout bon, je l'adopte les gars
Revenir en haut Aller en bas

avatar
TRUE LOVE ISN’T FOUND IT’S BUILT

à philadephie depuis : 05/06/2017

pétales tombées : 0

fleurs cueillies : 331


pseudo, prénom : ursa-dawn

faceclaim : Logan Lerman

crédits : Killer from a gang, exception


occupation : vendeur dans une librairie


Being brave is not about never being afraid, is about what you do when you are


supermarket flowers' files
marque d'âme: “There was a prince with flowers in his hair and punk in his heart, there was also, a knight with black shirts and love in his eyes, results incredibly how much they love each other” sur les cotes du côté droit comme un tatouage à l'encre noire.
animal totem: hedgehog (hérisson commun)
fleur préférée: camelia
http://supermarketflowers.forumactif.org/t465-my-god-he-gasped-y http://supermarketflowers.forumactif.org/t471-weirdchild
message posté : Mer 21 Juin - 19:00


tu es validé.e


tout est parfait du coup chaton
donc tu es validé.e
Ici tu peux demander un endroit où dormir, parce que c'est pas cool d'être SDF. Ici tu dois recenser ton métier, parce que c'est un peu la base de tout  . Si tu as besoin d'un lieu spécifique il suffit de demander ici et enfin pour avoir des amis, il faut poster Ici ! Bon jeu sur SUPERMARKET FLOWERS  

_________________

- Chaque nuits, au fond de tes yeux -
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
message posté :


Revenir en haut Aller en bas
 

Page 1 sur 1


Outils de modération
 
Sauter vers: