AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


avatar
THE FEELINGS I’VE BEEN RUNNING AWAY FROM

à philadephie depuis : 22/06/2017

pétales tombées : 20

fleurs cueillies : 44


pseudo, prénom : Tetel

faceclaim : Josh Rowley

crédits : .sparkle


occupation : uc


supermarket flowers' files
marque d'âme: UC
animal totem: Un raton laveur
fleur préférée: UC
message posté : Lun 10 Juil - 0:42


I'll be there for you
Asmodée & Maksim
••••

Les idées embrumées par la soirée de la nuit dernière, Maks lit les affiches accrochées au mur d'un air vaguement intéressé. Sa jambe trésaille un peu, montrant son impatience. Le blond relit l'affiche placée devant lui, sérieusement, il allait vraiment acheter ses friandises pour chat, à force de relire pour la deuxième fois les mêmes phrases accrocheuses pour vous faire acheter. Il passe une main dans ses cheveux blonds et jette un coup d'œil sur son chat noir. Il avait posé la boite de voyage avec son chat dedans sur le siège à côté de lui. Il avait d'ailleurs mis un temps infini à le mettre dans cette boite. Comme si son chat savait qu'il allait chez le vétérinaire, le petit animal avait bataillé avec Maksim pour ne pas rentrer dans cette cage. Après, vingt minutes de bataille, le chat enfermé dans sa cage, Maks avait informé son frère jumeau qu'il avait un rendez-vous chez le vétérinaire pour le vaccin contre la rage de Savage. Il avait bien sûr proposé à son frère de venir avec lui, mais il avait décliné, comme souvent, pour rester et jouer à ses jeux vidéos. Il le savait, il ne quitterait pas d'une seconde la maison, son frère ayant trop peur de sortir sans être accompagné. Le blond regarda a travers les barreaux pour voir mieux son animal, il s'assura qu'il aille bien. Le chat de gouttière avait tourné la tête et avait l'air de bouder. Il passe un doigt à l'intérieur pour toucher son pelage et lui dit doucement : « T'auras de la pâtée en rentrant. » Il sourit pour lui-même, se trouvant un peu trop gaga de cette bestiole. Cela fait maintenant trois ou quatre années, que la petite boule de poil avait rejoint la famille. Toujours à mettre le bazar un peu partout dans la maison, il avait vite pris ses marques et avait pris ses habitudes. Traité comme un roi, Maksim ne pouvant pas résister à son regard mignon. Maks regarda autour de lui, essayant de voir s'il été le prochain ou non. Une jeune-femme, s'était assise quelques sièges plus loin, visiblement avec un chat aussi. « Il est mignon. » Dit-il a sa voisine de siège en montrant d'un signe de tête son chat. « C'est une femelle ? Un mâle ? Il n'a rien de grave, j'espère ? » Sachant qu'ils étaient chez le vétérinaire, il y avait des chances que l'animal en question puisse avoir des problèmes. « Pour ma part, je viens faire les rappels de ses vaccins. » Il tapote affectueusement de la main la cage de sa boule de poil préférée et s'estime heureux de n'avoir jamais dû emmener son chat en urgence au vétérinaire. Même s'il ne l'avouera pas à voix haute, perdre son animal serait une vraie douleur pour lui. Maks en tout cas, il ne perd pas le nord en s'adressant à une jolie et jeune brune, s'il devait patienter, il fallait bien qu'il y prenne un peu de plaisir.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
message posté : Mar 11 Juil - 17:31



   

I'll be there for you

— Maksim et Asmodée
Le fatidique moment du rendez-vous annuel de contrôle chez le vétérinaire est arrivé. Je le crains chaque année, c'est dingue. Lilith déteste ça. Elle le sent, quand j'appelle le vétérinaire du coin. Je crois qu'elle a compris que le post-it jaune sur le frigo à cette période de l'année lui est réservé, hors autres rendez-vous obligatoires. Ca a beau faire environ deux ans que je l'ai, elle est maline la petite boule de poils. Maline et terriblement ingrate aussi.

C'est un véritable enfer pour la faire entrer dans le panier de voyage. Mon père m'avait d'abord acheté une boîte de transport, mais j'ai remarqué qu'elle se blessait le museau en frottant sa tête sur les côtés de la cage qui sont troués pour laisser passer l'air. Du coup, cette année j'ai plutôt opté pour un panier de voyage, comme un petit coussin. La grille de résine est plus douce que celle en fer, et ça se ferme avec une fermeture éclair, et non un loquet que le chat peut facilement ouvrir. Même si Lilith n'a jamais tenté une telle chose, je préfère me méfier de ce démon.

Me voilà donc dans la salle d'attente du vétérinaire le plus proche de chez moi. On m'a donné rendez-vous à une certaine heure, mais j'ai préféré venir un peu en avance. On sait jamais. Si c'est différent du médecin... Lilith diffuse une chaleur continue à travers le panier, que j'ai posé que mes genoux, le devant face à la salle. J'ai mis un short, heureusement que le tissu épais du panier noir est très doux. A vrai dire, l'intérieur est déjà rempli de ses poils blancs, noirs et roux... Je n'ai pas pensé à passer le rouleau collant la dernière fois que je l'ai utilisé. Il y a plusieurs personnes avant moi, je crois. En tout cas, il n'y a que des chats. Plutôt rassurant, car ces derniers sont vite stressés quand un chien ou un oiseau attend à côté d'eux. En tout cas, Lilith l'est facilement.

Perdue dans mes pensées en regardant la salle, je remarque qu'un homme est en train de mirer Lilith, avant de me dire qu'il est mignon, puis de se corriger en demandant si c'est un mâle ou une femelle, et s'il n'a rien de grave. Je lui souris, puis tourne un peu le panier vers moi pour tenter de caresser ma chatte à travers la résine. Elle est couchée un peu bizarrement, les oreilles en arrière. Je devrais peut-être éviter...

- C'est une femelle, je réponds à l'homme en levant le visage vers lui, toujours penchée sur Lilith. Et non rien de grave rassurez-vous, c'est juste une visite de contrôle !

Juste après, l'homme m'annonce que son chat à lui est là pour des vaccins. La routine, quoi. Ceux de Lilith étaient en début d'année, elle n'a pas du tout apprécié... Je me relève et me penche un peu sur le côté pour tenter de voir le chat de l'homme qui m'a adressé la parole, mais je ne vois pas grand chose car la cage n'est pas tournée vers moi.

- Et le vôtre alors ? C'est un p'tit mec ou une p'tite louloute ? je fais en montrant la cage d'un signe de la tête.

   MAY
Revenir en haut Aller en bas
 

Page 1 sur 1


Outils de modération
 
Sauter vers: