AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


avatar
THE FEELINGS I’VE BEEN RUNNING AWAY FROM

à philadephie depuis : 22/06/2017

pétales tombées : 20

fleurs cueillies : 44


pseudo, prénom : Tetel

faceclaim : Josh Rowley

crédits : .sparkle


occupation : uc


supermarket flowers' files
marque d'âme: UC
animal totem: Un raton laveur
fleur préférée: UC
message posté : Mer 9 Aoû - 0:03


Art therapy
Mikki & Callum
••••

Un sac à dos noir sur le dos, un large débardeur sur ses épaules et pour terminer sa tenue un jean. Il avait pioché ses affaires dans son placard, c'était sûrement d'ailleurs sa mère qui lui avait acheté ses affaires, car Cal, il n'aime pas spécialement faire les magasins. Il attrape son vélo, même s'il avait le permis, il n'avait pas pu s'acheter une voiture, une voiture étant trop chère pour sa vie d'étudiant miteux. Il ne pouvait pas déjà payer le loyer seul, il n'avait jamais travaillé de sa vie et sa mère lui avait promis de payer le loyer s'il continuait ses études. Sa mère, lui payer pratiquement tout, sa nourriture, ses vêtements et lui donner même de l'argent pour qu'il se fasse plaisir, un vrai assisté. Il dévale alors une rue en descente avant d'arriver au point de rendez-vous avec Mikki. Mikki, il la connaît depuis un moment maintenant. Depuis qu'il a 12 ans à peu près, ils s'étaient rencontrés lors d'une thérapie de groupe. Cal n'avait jamais été emballé par cette idée quand sa mère lui en avait parlé. Enfin, elle lui avait sur-vendu en lui disant que ce serait amusant de rencontrer des enfants ayant des problèmes. Amusant ? Les débuts ont été difficiles, mais à l'arrivée, il avait pu créer des liens indestructibles avec certains d'entre eux, dont Mikki. C'était peut-être d'ailleurs grâce à eux s'il était toujours là. Ou grâce à la science tout simplement. Ce traitement, le dernier, qui lui avait sauvé sa vie. Il pensait ne pas voir 2017 et pourtant, il était bel et bien là, pédalant à toute vitesse pour avoir quelques sensations extrêmes. Le revêtement de Philadelphie n'étant pas vraiment lisse, le brun s'agrippa à son guidon quand il passa une bosse pour ne pas être éjecté violemment de son vélo. Il aperçut Mikki au lieu de rendez-vous, dans une ruelle tranquille dans l'est de la ville. Une rue avec de grands murs lisse et surtout vierge. Arrivé aux abords de la jeune-femme, Cal ne put, s'empêcher de faire un dérapage à ses pieds avec un grand sourire de défi.
Il pose son vélo contre le mur avant de faire un high five à la brune et de lui demander si elle va bien. Il retire son sac de son dos et fouille dedans à la recherche de ses bombes qui n'avaient pas arrêté de s'entrechoquer pendant toute la descente, faisant bien évident un bruit métallique, assez agaçant. Cal lui tend une bombe tout en lui demandant : « Tu veux faire quoi ? Un truc en particulier ? » Cal, n'avait pas vraiment réfléchi au dessin qu'il voulait faire, en général l'idée lui venait quand il voyait le mur. En général, il aime dessiner des personnes ou alors des animaux, mais ce soir, il s'en remet à Mikki pour choisir. Le brun inspecte tout de même les alentours, bien qu'il soit tard ou, selon le point de vue, les patrouilles de police peuvent être là à tout moment. Le brun n'avait pas spécialement envie de semer à vélo avec Mikki sur le dos une voiture de police. Quoi, que, ça peut être drôle. Retrouver Mikki lui fait en tout cas du bien et un sourire s'étend sur ses lèvres en la regardant. S'ils ne sont pas ininterrompus par la police, ils vont pouvoir parler. Un peu comme au bon vieux temps en thérapie.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
 

Page 1 sur 1


Outils de modération
 
Sauter vers: